Syracuse ≈ Acitrezza ≈ Taormine

Aci_Trezza_Faraglioni
Acitrezza / © Russo

Véritable métaphore de l’Odyssée, le trait de côte de Syracuse à Taormine est dominé par l’Etna et appelé avec poésie le « rivage du cyclope ». Au pied du plus grand volcan d’Europe, on se plonge littéralement dans la mythologie en découvrant les énormes rochers que le géant Polyphème, fou de douleur et de rage, lança sur Ulysse, mais qui retombèrent dans la mer à Acitrezza.

Classée par l’Unesco, Syracuse s’étend après la réserve naturelle de Vendicari, caractérisée par de superbes plages de sable, des kilomètres de chemins de marche, et plusieurs postes d’observation d’oiseaux d’où admirer flamants roses, aigrettes et bien d’autres créatures à plumes.
La ville se prolonge par l’île magique d’Ortygie. Ici, les palais gothico-catalans et les églises baroques brillent de toute leur splendeur tandis que le théâtre conte la Grèce antique, quand la ville était un centre culturel puissant et prospère.

Taormine, splendide balcon sur la mer Ionienne, offre quant à elle un décor de rêve. Pour se baigner, deux options :  la baie de Giardini de Naxos et ses eaux cristallines ou l’Isola Bella.  Dans la ville, on admire l’un plus beaux panoramas de l’île, on visite l’emblématique théâtre gréco-romain et l’on flâne le long des ruelles médiévales parfaitement conservées.